La chance s’attrape par les cheveux…

Classé dans : Blog | 14

mais elle est chauve. Stendhal.

Cela fait longtemps que l’envie de parler de ce sujet me titille. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours entendu dire à mon propos que j’avais de la « chance ».

Arthur, le héros de mes 16 ans !

La première fois que ma « chance » s’est manifestée, c’était il y a bien longtemps. J’allais passer mon bac français, j’étais dans le car qui m’emmenait au lycée, et je révisais une dernière fois les textes sur lesquels on allait m’interroger.

Par goût, je décidais de relire une énième fois « Le dormeur du Val » d’Arthur Rimbaud.

Dans le couloir, j’étais quasiment tétanisée – j’ai un très gros problème avec les oraux d’examens (j’essaye de me soigner, mais…) qui me plongent dans un stress que je ne parviens pas vraiment à maîtriser.

J’entre, l’examinateur regarde ma liste et me suggère de choisir moi-même le texte. Résultat : 17/20 ! Quelle chance j’avais eue !

Un an après, je passe mon bac, et les sujets d’histoire (le Front Populaire) et de géographie (le green belt en Inde) à traiter sont les deux que j’espérais ! Chance encore !!

Des exemples comme ceux-là, j’en aurais pléthore à raconter, et assez vite, cette étiquette de « chanceuse » m’a collée à la peau…

Qu’est-ce que la « chance » ?

Le Larousse nous dit qu’il s’agit de la « Possibilité, probabilité que quelque chose (surtout un événement heureux) se produise ». A priori, donc, ce n’est pas toujours un évènement heureux, bien que la majorité l’emploie dans ce sens.

L’œuf ou la poule ?

C’est un peu toujours la même chose : sommes-nous spectateurs (la chance nous est-elle octroyée dès le berceau par marraine-la-bonne-fée ?) ou acteurs ? (est-ce nous qui créons notre bonne fortune ?)

La chance, comme la malchance, tient-elle à ce que nous sommes, à notre attitude face aux évènements auxquels nous sommes confrontés ? Est-elle totalement indépendante de notre Etre profond ? Pouvons-nous la cultiver ? La provoquer ? Faut-il l’invoquer par quelque incantation païenne pour qu’elle nous accompagne ? Est-elle totalement distincte de ce que nous sommes ?

Et vous ?

Croyez-vous en la chance ou en votre chance ? Vous considérez-vous comme chanceux ou malchanceux ? Autant de questions que je vous pose aujourd’hui !

14 Responses

  1. catherine

    c’est quoi la chance ? 😉 Pour moi le hasard n’existe pas… Pas de chance ou de malchance
    j’ai bien ri ! merci

  2. Marie-Alexandra

    Moi je crois que tout est question de synchronicité.
    Je m’explique : quand tu es à la bonne place au bon moment, dans les « bonnes baskets », la vie te déroule le tapis rouge.
    Alors ça n’est pas plus simple, mais si quand même…
    Pour moi la vie est magique, elle provoque les bonnes rencontres, et te donne les outils pour avancer sur ta voie.
    Donc rien à voir avec la chance, juste une énergie un peu au-dessus de nous qui nous guide et tellement bienveillante qu’elle nous permet même de transformer nos erreurs en leçons de vie.
    Moi je crois donc en la chance qui m’a été accordée de venir sur Terre et mon devoir est d’être heureuse, de me nourrir de toutes les belles choses qui me sont offertes, et d’avancer coute que coute le plus légèrement possible.

  3. Veronique

    Ouh, là, c’est un sujet qui me passionne. Je vais tâcher de faire très court ici. Je pense que nous provoquons notre chance par la vibration que nous émettons. Beaucoup appelle cela la Loi d’attraction. On l’appelle comme on veut, mais ce qui est sûr – je l’ai testé à maintes reprises – c’est que nous attirons ce que nous émettons.
    Nous pensons et émettons de la tristesse, nous attirons des choses nous rendant triste. Nous pensons et émettons de la joie, nous attirons des évènements nous rendant heureux.
    C’est aussi simple que cela ! Enfin, ce qui est simple, c’est comprendre que cela fonctionne ainsi. C’est nettement moins simple de l’appliquer et cela demande de l’entraînement. Les années passant, je me régale à jouer avec ce processus naturel de la Vie.

  4. Kfee

    À mon avis la chance est d’abord une attitude ! Et là où tu as reconnu ta chance, d’autres, blasés, n’auraient rien vu ! 🙂

  5. Tang

    Chance, optimisme, carpe diem, bon nombre d’expressions qui permettent de voir le fil de sa vie de bien des manières.

  6. Frédéric

    Personnellement, je préfère le mot « circonstance » au mot « chance ». Je préfère penser que se sont les circonstances qui m’ont amener ici ou là ; à agir comme ceci ou cela.
    La chance est une histoire de jeux. Les circonstances une histoire de chemin de vie…
    Courtoisement.

  7. Gwenaelle Carré Guyot

    Tout comme on attire à soi ses plus grandes peurs,on attire à soi ses plus grandes chances. Goodvibes pour toi et tu as raison de dire que la chance s’attrape.C’est d’ailleurs bien ça l’essentiel : savoir saisir les opportunités.

  8. K.

    Pendant toute ma scolarité, j’ai eu de la « chance » car je réussissais autant que mes parents le souhaitaient.
    Les examens m’ont fait découvrir le manque de « chance »… malgré mon travail, mes connaissances, j’ai fait des « mauvaises rencontres » et j’ose penser que je n’étais pas au bon endroit, au bon moment. Les oraux sont parfois une question de « feeling » notamment sur des épreuves de philo ou de littérature et je n’ai pas eu la « chance » d’avoir le feeling avec ces membres du jury.
    Peu importe, la chance, je l’ai provoquée tout au long de mon parcours professionnel et mon entourage me le dit souvent « tu as de la chance »… Je leur réponds souvent que j’ai plutôt choisi de travailler avec telle personne et non telle autre, que j’ai préféré regarder les difficultés ponctuelles en leur trouvant une solution.
    Histoire de rire : j’ai beaucoup de cheveux et ils s’accrochent à tout 😉

  9. Magali Izard

    Hasard, providence, synchronicité, loi d’attraction, attitude, optimisme, circonstance, opportunité, chance… Autant de mots pour désigner une seule et même chose que nous partageons tous – merci !
    Miss K’ : ta dernière phrase m’a bien fait rire, effectivement 😉

  10. monsieur ki

    C’est l’histoire de ixe qui doit prendre un train…et…qui parce que igrecque lui a fait des misères,est arrivé trop tard à la gare zède……holala !!pas de chance!…démoralisé ,il annule son voyage et rentre chez lui….là, il retrouve igrecque toujours aussi mal embouchée…
    énervé,il décide de prendre l’avion (la chance tournerait peut être)…mais que nenni ,le sort s’acharne ,l’avion surbooké s’envolera sans lui…ixe est découragé ..en fait rien ne lui sourit…c’est pas son jour, pas sa semaine, pas son mois….dépité à l’extrême il pense même que c’est peut être son heure….heure sombre,le noir s’est invité,la chance à ce moment il n’y pense même pas .
    Pendant ce temps les écrans diffusent le chaos de la ville en proie à une folie meurtrière qui faillit être la destination de ixe
    Il y a des fois , quand le sort s’acharne ,on se demande si l’on ne serait pas un peu aveugle à des clins d’œil ‘du destin ‘

    ps: toute aventure similaire ou transposée n’est surement pas fortuite (lol)

  11. monsieur ki

    De là à penser que le destin n’est qu’un alibi à la procrastination incitant à la culture de poils dans la main ,il y a un fossé vertigineux…la chance serait l’accord du désir passé au crible du destin…et puis la chance ,c’est comme le bonheur ,plus on l’attend …plus on l’attend.
    Que la chance soit avec vous ..et avec bon esprit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.