Transcription

Tout d’abord rédactrice des débats en freelance, puis en tant qu’indépendante, je possède une véritable expertise dans le domaine de la transcription, activité qui me passionne.

En effet, il faut s’adapter à n’importe quel sujet, qu’il soit social, économique, médical, juridique, etc., ce qui représente un vrai défi renouvelé, par ailleurs source de nouveaux champs de connaissances.

Ce métier, assez peu connu, demande a minima une orthographe et une syntaxe irréprochables, évidemment, mais également une vraie curiosité ainsi qu’une grande rigueur, qualités que j’ai pu développer depuis 2006, date à laquelle une première entreprise nationale m’a fait confiance.

Mais qu’est-ce exactement que la transcription (ou retranscription, ou audiotypie) ?

Transcription : en quoi cela consiste-t-il ?

Il s’agit de transcrire par écrit un enregistrement audio d’un colloque, un séminaire, une réunion de CHSCT ou de comité d’entreprise, un conseil municipal, ou également d’interviews ou d’entretiens. Cela suppose un certain nombre d’interlocuteurs, ce qui accentue la difficulté du travail.

Il existe plusieurs niveaux de transcription :

In extenso (mot-à-mot, verbatim) : tous les propos, hésitations, répétitions, tics de langage, etc. doivent être transcrits, sans exception ; des didascalies sont ajoutées si nécessaire. Une heure d’enregistrement représente environ 20 à 25 pages. C’est le type de transcription le plus long à rédiger, car il est assez difficile de ne pas corriger, ne serait-ce que par « réflexe », quand on aime la langue française.

Épuré : tous les propos sont retranscrits, hormis les hésitations, répétitions et didascalies. Une heure d’enregistrement représente environ 15 à 20 pages.

Remanié : la syntaxe est corrigée, les répétitions et hésitations sont éliminées, les propos étant retranscris dans un français correct. Une heure d’enregistrement représente environ 8 à 10 pages. C’est le type de transcription le plus souvent demandé.

 

Important !

Une heure d’enregistrement nécessite, du fait de différents paramètres (qualité du son, vitesse de frappe, nombre d’intervenants, technicité du vocabulaire, recherches, etc.), entre 4 et 8 heures de travail effectif.

 

Dictée numérique

Ici, l’enregistrement est réalisé par une seule personne (avocat, huissier, médecin, etc.) qui donne des instructions précises dans le but de réaliser un document spécifique. Dès lors, le temps nécessaire à la frappe dudit document est moins long que pour une retranscription.

N’hésitez pas ! Contactez-moi !

 

 

Vous avez besoin d’un rédactionnel ? Vous souhaitez écrire votre récit de vie ? D’autres services sont à votre disposition.

 transcription enregistrement audio audiotypie