• Révélation… j’ai rencontré mon corps !

    Publié le par dans Mes humeurs | 8 Commentaires |

    Je vais vous faire une confidence… Je ne suis pas sportive – pas sportive du tout ! Oh, bien sûr, j’ai essayé de nombreuses activités, comme tout le monde : tennis, zumba, step… A chaque fois, pendant un an… Ce n’est pas que cela ne me plaisait pas, mais je devais toujours me forcer – « allez, c’est bon pour toi, il faut bouger ! » Mon rêve ultime a toujours été de courir… mais je manque de souffle… Comme dirait la pub, « y’a pas moyen ».

    J’ai trois enfants qui ont actuellement 17, 15 et 13 ans – que j’ai eu assez tard – le premier à 35 ans. Je suis une femme très active, il faut que tout aille vite… Et je veux rester en forme, notamment pour continuer à partager le maximum d’activités avec eux – dont notamment les randos lors de nos voyages.

    Constat…

    Comme vous le savez, je suis écrivain public depuis 2010 et depuis, je m’épanouis totalement dans ce passionnant métier. La seule (petite) ombre au tableau est que c’est un métier très sédentaire. Je passe quasiment ma vie devant mon ordinateur ou assise sur une chaise à écouter mes clients… Et la cinquantaine arrivant, les petits ennuis inhérents à cet âge-là (les femmes sauront de quoi je parle) ont commencé à s’accumuler… Je me trouvais lente, manquant de tonus et de dynamisme… Impossible pour moi, je me connais, je n’allais pas me supporter ainsi !

    Je me suis dit que ce n’était pas une fatalité et un jour de mai, j’ai poussé la porte d’une salle de sports. Tout à fait comme on se l’imagine… Deux jeunes coachs – un brun, un blond – musclés, avenants, m’ont accueilli avec un grand sourire et l’un d’eux m’a prise en charge. Ma demande ? Récupérer du tonus, de l’énergie, du souffle, de l’endurance… Sacré challenge ! Je veux pouvoir à nouveau randonner, même avec dénivelé – et ne plus être le boulet soufflant et transpirant que les enfants attendent par gentillesse !

    L’un d’eux m’a alors fait visiter la salle, m’a expliqué brièvement le fonctionnement de certaines machines, et m’a donné un planning des cours. Il me précisait également que s’agissant d’une journée portes ouvertes, les tarifs étaient ponctuellement plus bas… j’y voyais un signe et revenais dès le lendemain pour un premier cours de Pilates.

    Il n’est jamais trop tard…

    Aujourd’hui, cela fait 5 mois que je suis inscrite à la salle, j’y vais indifféremment le matin ou le soir, pour une heure environ, j’ai testé le Pilates, le bodyvive, le jam, la gym douce, la gym dos et certaines machines – vélo, tapis de marche (bah oui, rappelez-vous, je ne sais pas courir, moi !), rameur. Cette semaine, j’en ai également essayé de nouvelles, pour le haut du corps (oui, bon, vous avez compris, poitrine, bras… qui en ont bien besoin !).

    J’ai ressenti les bienfaits assez vite. Mal au dos, disparu. Posture, améliorée. Vitalité, retrouvée. J’ai laissé tomber les cours trop rapides/violents… Je me suis écoutée, ou plutôt j’ai enfin écouté mon corps qui a besoin de travailler en profondeur et de s’assouplir. Je suis suffisamment speed le reste du temps pour m’accorder un peu de douceur ! Désormais, j’essaye de me dégager du temps pour deux séances minimum par semaine, une plutôt cardio avec vélo, rameur, marche et machines, et l’autre où j’enchaîne Pilates et gym douce.

    L’autre bénéfice collatéral est que la pratique du sport m’a donné envie de manger mieux – sans même que je l’ai consciemment décidé ! Que du bonheur, en somme !

    Conclusion…

    Sincèrement, je vous encourage toutes et tous à vous y (re)mettre ! Du temps pour soi – nous en avons tous besoin ! Cela permet de se réapproprier son corps, de se vider la tête et d’être également à nouveau fier (fière) de soi-même – cela ne se refuse pas ! Que ce soit dans une salle de sport, au travers d’une association, avec des ami(e)s, ou, pourquoi pas, face à sa télé sur son tapis, bouger est excellent tant pour la santé que pour le moral ! Tou(te)s à nos baskets !

    8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. LN
      Publié dans 5 octobre 2016 le 11:37

      tout à fait en accord avec toi ! le corps l’esprit tout celà ne fait qu’un et ça fait du bien de s’occuper de soi !!! De toute façon personne d’autre ne fera mieux que nous !! tout pareil que toi après l’arrêt de la cigarette sur une année j’ai pris les chose en main avec l’aide d’une diététicienne pour s’attaquer à mes rondeurs non pas parce qu’elles m’insupporte pas du tout je m’y été faite : ))) mais surtout parce qu’elles m’emperchent de faire ce dont j’ai envie et ceci m’insupporte !!!! Un tendon d’Achille sur le point de lâcher……alors je m’aime donc je m’aide et j’aide les autres en les aimant :)))) ahahahah mais c’est toi l’écrivain !! en tout cas contente de te lire il me tarde de vous revoir les izards milles baisers à vous 5

      • Publié dans 5 octobre 2016 le 11:45

        Merci, ma belle Hélène ! Tu le dis très bien, ce n’est pas pour les autres, ou pour être plus mince, mais pour être en meilleure forme pour continuer à découvrir plein de nouvelles choses ! Revoyons-nous IRL bientôt ! Doux baisers à vous quatre.

    2. Nadège
      Publié dans 5 octobre 2016 le 17:27

      Ton texte est très positif, il me donnerait presque envie de te suivre, ça à l’air si simple. Je suis comme toi, le sport et moi ça a toujours fait 2 malgré plusieurs tentatives.
      Si je résume, Il suffit seulement de pousser la bonne porte au bon moment ? Je vais y réfléchir sérieusement.
      bises Mag

      • Publié dans 6 octobre 2016 le 06:22

        Merci, Nadège. Non, ce n’est pas si simple… Je crois qu’il faut attendre un vrai déclic… Lors de notre dernier voyage, j’ai eu du mal à supporter le fait d’être toujours derrière et de ne pouvoir randonner que sur du plat !! Le tien viendra !! Bisous à tous les quatre.

    3. christelle
      Publié dans 6 octobre 2016 le 07:33

      Je me demande si mon déclic arriver avant ma mort, lol

      Très bel article, j’admire ta volonté

      bisous

    4. Lamour
      Publié dans 23 novembre 2016 le 19:48

      Coucou mag, apres la naissance de mon petiot, je me suis re mise au sport. En salle, rameur surtout. Et franchement j adorai? Je crachais mes cloppes mais cela me faisait un bien fou. Du temps pour moi et que pour moi. Aujourd’hui je n’a i plus la possibilité de la faire oû alors pas au moment où j en aurais envie.( j aimais bien aller à la salle le dimanche ile y avait personne et donc calme). Tout cela pour dire que ca me manque et j espère pouvoir trouver un jour, une solution de garde pas chère pour mon Loulou. Comme ca je pourrai retourner ramer avec ma musique préféré à fond dans les oreilles. Biz

      • Publié dans 24 novembre 2016 le 16:52

        Hello, toi ! Merci pour ton comm’ pour commencer 😉 C’est vrai que nous, mamans multifonctions, nous avons parfois du mal à prendre du temps pour nous… J’espère que tu trouveras un moyen de garde qui te permettra de t’y remettre !!